Tutoriel Google Sheets

Tutoriel Google Sheets : comment l’utiliser comme un pro

Que vous débutiez avec Google Sheets ou que vous souhaitiez en savoir plus sur les fonctionnalités avancées, ce guide est là pour vous aider !

Nous allons vous montrer comment créer et modifier une feuille de calcul, formater des cellules, ajouter des formules et effectuer des calculs de base.

Avec ce tutoriel Google Sheets, vous apprendrez à l’utiliser comme un pro :

Qu’est-ce que Google Sheets ?

 

Google Sheets est une application de feuille de calcul Web gratuite que vous pouvez utiliser directement dans un navigateur. Toutes les fonctionnalités et capacités d’autres logiciels de tableur populaires, mais gratuites.

Pourquoi utiliser Google Sheets ?

Google Sheets est absolument gratuit ! Il est également très facile à utiliser comme vous le verrez dans ce tutoriel Google Sheets.

C’est aussi collaboratif, de sorte que les équipes peuvent toutes voir et utiliser la même feuille de calcul en temps réel.

Google Sheets offre des fonctionnalités avancées. Vous pouvez créer des tableaux de bord et des formules qui vous épateront ou même des applications d’automatisation.

En quoi est-ce différent de Microsoft Exce ?

 

Microsoft Excel est sans aucun doute un acteur majeur dans l’industrie des tableurs, avec environ 750 millions à 1 000 000 d’utilisateurs dans le monde. Google Sheets partage de nombreuses similitudes avec Microsoft Excel, mais présente également des différences distinctes.

Les deux offrent le même ensemble de fonctions et d’outils pour travailler dans les données, mais Excel est plus puissant. Excel peut également gérer des ensembles de données plus volumineux que Google Sheets.

Une autre différence est que Google Sheets peut être utilisé dans le cloud, tandis qu’Excel peut être utilisé sur un ordinateur.

Google Sheets vous permet de disposer facilement de la version la plus récente de votre travail. Tout le monde peut voir la version la plus récente des données de votre feuille de calcul.

Enfin, Microsoft Excel et Google Sheets ont tous deux des langages de script qui vous permettent d’étendre vos fonctionnalités et de créer des outils personnalisés.

Comment créer votre première feuille Google

Si vous débutez avec Google Sheets, rendez-vous sur https://www.google.com/sheets/about/ et cliquez sur le bouton Aller à Google Sheets au milieu de l’écran.

Connectez-vous à votre compte Google. Il vous sera demandé de créer de nouvelles feuilles de calcul.

Pour créer votre première feuille, cliquez sur le bouton plus dans le coin inférieur gauche. Cela ouvrira une feuille vierge que vous pourrez utiliser pour la saisie de données.

Ouvrir Google Sheets depuis votre Google Drive

Cliquez sur le bouton bleu « Nouveau » pour créer une nouvelle feuille Google. Nommez votre feuille. Si vous préférez, vous pouvez le faire glisser vers un autre dossier.

La fenêtre d’édition de feuille Google

Vous pourrez créer et gérer vos feuilles de calcul à partir de la fenêtre d’édition de Google Sheet. Il s’agit d’une feuille vierge que vous pouvez renommer en cliquant sur le texte « Texte de la feuille de calcul sans titre » dans le coin supérieur gauche. Les feuilles de calcul sont composées de grilles de cellules qui ont chacune une forme rectangulaire et contiennent une donnée.

Les colonnes sont des plages verticales qui contiennent des cellules étiquetées avec des lettres en haut d’une feuille ; les lignes sont des plages horizontales qui contiennent des cellules étiquetées avec des nombres sur le côté gauche.

Lecture supplémentaire : Comment protéger par mot de passe une feuille Google

Comment sélectionner, déplacer et supprimer des données

Commençons par la feuille vierge que vous venez de créer. Pour voir la boîte bleue entourant la cellule A1, cliquez sur l’intersection de la colonne A et de la ligne 1. Elle est située dans le coin supérieur gauche. Vous pouvez maintenant commencer à taper et vous pourrez voir les données saisies dans cette cellule.

Une fois que vous avez terminé, appuyez sur Entrée pour passer à la cellule suivante. Pour déplacer une cellule vers votre gauche, vous pouvez également appuyer sur Tab.

Il convient de souligner une nuance cruciale.

Cliquer UNE FOIS sur n’importe quelle cellule mettra en surbrillance la cellule entière. Cliquer DEUX FOIS sur n’importe quelle cellule l’ouvrira afin que vous puissiez sélectionner les données ou y travailler. Cliquez une fois sur une cellule pour la supprimer. Cliquez deux fois, puis cliquez sur supprimer pour supprimer toutes les données.

Que se passe-t-il si vous faites une erreur ?

Il est facile de corriger une erreur commise dans votre feuille de calcul Google Sheets. Pour annuler les étapes précédentes, appuyez sur Cmd+Z (Mac) ou Ctrl+Z (ordinateur). Continuez à appuyer sur Cmd+Z sur un Mac ou sur Ctrl+Z sur un ordinateur pour annuler vos modifications.

Pour avancer, appuyez sur Cmd + Y (Mac) ou Ctrl + Y (PC) pour refaire vos dernières étapes.

Alternative : Vous pouvez utiliser le bouton Annuler dans la barre de menu en haut de votre écran.

Création d’un tableau Google Sheets

Google Sheets vous permet d’ajouter, de supprimer ou de masquer facilement des colonnes et des lignes. Cliquez sur le nombre de lignes ou sur la lettre (colonnes) de la ligne ou des colonnes que vous souhaitez sélectionner. Cela mettra en surbrillance la ligne ou la colonne entière dans une couleur bleue pour indiquer que vous l’avez sélectionnée.

Vous pouvez ajuster la largeur et la hauteur d’une ligne ou d’une colonne, ainsi qu’ajouter ou supprimer des colonnes. Pour ouvrir le menu des options, faites un clic droit sur la zone en surbrillance.

Ajouter des colonnes et des lignes

Ne vous inquiétez pas si vous avez plus de colonnes ou de lignes à ajouter à votre feuille Google. Pour ajouter plus de colonnes, cliquez sur le bouton « Ajouter des colonnes supplémentaires » en bas de votre feuille de calcul Google.

Il est facile d’ajouter ou de supprimer plusieurs feuilles. Cliquez simplement sur le bouton plus en bas de vos feuilles de calcul Google pour en créer un nouveau ou en supprimer un. Pour renommer les feuilles, cliquez sur les titres.

Formater vos feuilles de calcul Google

La barre d’outils supérieure contient toutes les options de formatage. Vous pouvez mettre vos en-têtes en gras, les centrer ou mettre en forme les nombres comme devise. Ils peuvent être trouvés sous le bouton Plus ou sur une ligne. Ils sont très similaires aux traitements de texte et assez explicites.

Vous pouvez toujours annuler une erreur (Cmd+Z pour Mac ou Ctrl+Z pour PC).

Pour supprimer tout le formatage d’une cellule ou d’une plage de cellules, appuyez sur Cmd + (sur Mac) ou Ctrl + sur un ordinateur.

Cela facilitera grandement la suppression du formatage dont vous ne voulez pas ou dont vous n’avez pas besoin.

Codage couleur de vos données

Vous pouvez rendre vos tableaux plus lisibles et visuellement attrayants en ajoutant des couleurs de lignes alternées (bandes). Mettez le tableau en surbrillance, puis choisissez Format > Couleurs alternées dans le menu.

Fractionnement des données

La fonction Text to Columns facilite la séparation des données. Sélectionnez les données que vous souhaitez séparer et cliquez sur Données > Diviser le texte en colonnes. Choisissez le séparateur que vous préférez dans le sous-menu.

SPACE a été choisi dans ce cas.

Différents formats de données

Chaque cellule d’une feuille de calcul Google Sheets comprend à la fois les données et la mise en forme qui lui ont été appliquées. Selon la mise en forme appliquée, une cellule contenant le chiffre 2 s’affichera sous la forme 2,00 ou 2 $.

Ajoutez 2 à chaque cellule et vous obtiendrez le chiffre 4.

Quelle est la différence de formule et de fonction ?

Une fonction est un terme à méthode unique comme SOMME. La formule fait référence à l’ensemble de l’opération qui suit le signe égal. Il peut inclure plusieurs fonctions.

Conseil de pro : les formules peuvent être utilisées sur plusieurs feuilles.

Pour faire référence à des données sur une autre feuille, vous aurez besoin d’un point d’exclamation à la fin de la feuille de référence. Par exemple, « Feuille1 »

Il faudra s’en servir. Le symbole est suivi entre parenthèses par les références de cellule.

Retour en haut